MEMBRE DU MOIS

SMALL WORLD !

Hôtel Borgo degli Olivi, près du littoral toscan, 12 juin 2017. Pendant le dîner, je reçois un sms de mon grand ami du Liverpool Fan Club, Michel Mawet :

« Claude, ton chauffeur s’appelle Alain. C’est un pote à moi, grand supporter des Reds. Il s’est même fait tatouer l’emblème du club sur l’épaule ».

-Sorry, tu te trompes Mimiche, il s’appelle Yolo.

« C’est surnom. Vas le trouver, tu verras »

Me dirige vers la table du chauffeur et de la guide, et Yolo m’interpelle : « Viens de recevoir un sms de Michel qui me dit que Claude Henrot fait partie de mes passagers. C’est toi ? ».

-Purée, ci n’est nin vrèye sûrmint ! 

Dès cet instant mémorable, les nouveaux amis ne se sont plus quittés. Sauf pour dormir, bien sûr.

ALAIN "Yolo" STORDEUR

 

Q : Tu es marié ? Ou célibataire ? Des enfants ?

R : Non, c’est plus compliqué que cela. (ndlr : Il faudrait 100 pages comme celle-ci pour conter une partie de la vie d’Alain. Mais ce n’est pas le propos)

Q : Ton âge ? Et ton signe du zodiac ?

R : 55 ans, cancer

Q : Où crèches-tu ?

R : Ans. Sur l’ancienne RN Liège èBruxelles. (ndlr : au pays de feu Papa)

Q : Ton boulot ?

R : Chauffeur de cars. Actuellement chez Léonard.(ndlr : tiens, tiens)

Q : Pourquoi Liverpool FC sinon rien ? Quel fut le déclic ?

R : Début des années 70. Le coup de foudre.

Q : Te souviens-tu de la première fois que tu as vu LFC à la télé ?

R : Les Reds défiaient  Saint Etienne. Puis, ce fut le Bayern.

Q : Et de ton premier trip à Anfield ? Sinon, quand comptes-tu le faire ?

R : Oh oui ! En septembre ’81, contre Arsenal. Victoire 2 à 0, je crois. (ndlr : Exact ! Le 5 septembre. Buts signés McDermott et Johnson. 35.268 spectateurs + Alain !)

Q : Ton souvenir le plus marquant au plan sportif  avec LFC ?

R : La remontée contre AC Milan en 2005 à Istanbul.

Q : Quelles sont tes idoles reds qui te font vibrer  aujourd’hui ? Et autrefois ?

R : En premier lieu Kevin Keegan. Puis « Super sub » Fairclough, mais aussi Stevie Gerrard « Fantastic Captain », Suarez, Mané, Coutinho, entre autres. Sans oublier Kenny Dalglish. 

Q : Tes ambitions quant au classement final des Reds à l’issue de la saison qui s’annonce ? A défaut, ton favori pour le titre ?

R : Il serait temps qu’on remporte le titre. (ndlr : que ton vœu soit exaucé, amen !)

: Hormis la Premier League, penses-tu que Liverpool à une chance de remporter l’une des deux « Cups » domestiques (FA et EFL) ? Et celle aux grandes oreilles ? Si tu avais le choix, lequel de ces quatre trophées préférerais-tu qu’il remporte ?

R : Ceux de  champions de la Premier League + la Champions League ! Mais je rêve. (ndlr : rien que cela ?)

 Q : Ta confiance en Jürgen Klopp est-elle restée intacte ? Le vois-tu rester encore quelques saisons à la barre de Reds ?

R : Je n’aime pas son système de jeu mais si il peut nous faire remporter des titres il aura raison !!!! (ndlr : un coach qui gagne a toujours raison)

: Quelle note sur 10 accordes-tu à Simon Mignolet et Divock Origi, nos deux Belges d’Anfield ?

R : Je les apprécie tous les deux. 8 pour Simon et 7 pour Divock.

: As-tu des anecdotes, fumantes si possible, à nous conter à propos de Liverpool (niveau foot ou de ses à-côtés) ?

R : Ce qui se passe à Liverpool reste à Liverpool !!! (ndlr : déjà lu plusieurs réponses similaires. Me demande pourquoi !)

: Autres équipes (dont anglaises) pour lesquelles tu éprouves une empathie certaine ?

R : Ben… le Standard , ça c’est sûr. Après, j aime bien Tottenham, mais sans plus.

: A contrario, quelles équipes belges et étrangères t’insupportent ?

R : Anderlecht, Man U et Arsenal(ndlr : we all hate Man U)

: Everton nous offre gratuitement Romelu Lukaku. Tu sautes de joie ou tu dis « non merci » ?

R : Non merci ! (ndlr : d’accord à 200 %)

: En revanche, quel Diable Rouge souhaiterais-tu voir débarquer cet été à Anfield ?  

R : Dries Mertens. (ndlr : avec Mané et Salah, ça devrait déménager !)

Propos recueillis par Cl. H.

 

« J'étais venu pour voir un stade et je repars avec le souvenir de scousers très attachants et d'une ville unique et originale. Certes, son ciel a du caractère, ses docks abandonnés donnent froid dans le dos et ses Beatles réveillent la nostalgie d'une époque révolue. Mais désormais, sans oublier son passé, Liverpool fixe son regard vers le futur et sait apporter à l'homme de passage toutes les surprises et les émotions qu'il attend de chacun de ces voyages. »

Serge Gloumeaud.
Site officiel Liverpool : www.liverpoolfc.tv