Strict Standards: Redefining already defined constructor for class wpdb in /home/users5/l/lfcbelgium/www/config.php on line 34
Liverpool Fan Club Belgium - Site Officiel
MEMBRE DU MOIS

 

PIERRE-YVES MAYSTADT

Les candidats au Membre du Mois ne se bousculent pas au portillon. Alors, nous avons quelque peu forcé la main à l’un de nos plus fidèles lecteurs, féru de stats de surcroît.
Nous n’avons jamais voyagé en Merseyside en sa compagnie mais nous sommes certains que ce serait un réel plaisir de pouvoir partager ce moment privilégié. Peut-être à l’occasion du dernier match de la saison face aux Wolves à Anfield ?

Q : Tu es marié ? Ou célibataire ? Des enfants ?

R : Marié, deux enfants.

Q : Ton âge ? Et ton signe du zodiac ?

R : 42 ans, Gémeaux.

Q : Où crèches-tu ?

R : à Mont-sur-Marchienne (Charleroi)

Q : Ton boulot ?

R : Fonctionnaire communal

Q : Pourquoi Liverpool FC sinon rien ? Quel fut le déclic ?

R : Parce que Liverpool est unique. Tout petit, j’ai tout de suite été attiré par le football anglais. Et qui dit football anglais dans les années ’80, dit bien entendu Liverpool.

Q : Te souviens-tu de la première fois que tu as vu LFC à la télé ?

R : J’ai l’impression d’avoir toujours suivi les résultats de Liverpool depuis tout petit. Malheureusement, mon premier souvenir télévisuel constitue le drame du Heysel.

Q : Et de ton premier trip à Anfield ? Sinon, quand comptes-tu le faire ?

R :C’était il y a deux ans : Liverpool – West Bromwich Albion (victoire 2-1). Un souvenir inoubliable et… les larmes aux yeux lors de mon premier « You’ll never walk alone » dans la tribune « The Kop ».

Q : Ton souvenir le plus marquant au plan sportif  avec LFC ?

R : La finale de Champions League en 2005 à Istanbul. J’avais invité une bande de copains à venir voir le match chez moi et ils ne se sont pas privés de me chambrer à la mi-temps. Mais quelle bonheur lorsque Steven égalise !!!

Q : Quelles sont tes idoles reds qui te font vibrer ? Aujourd’hui et autrefois ?

R :L’idole absolue est et restera jusqu’à mon dernier souffle Steven Gerrard. Avant, ce sont surtout des joueurs comme Michael Owen et Steve McManaman qui m’ont fait rêvé. Dans l’équipe actuelle, j’ai une préférence pour Sadio Mané… et je trouve Robertson incroyable sur son flanc gauche. Parmi les petits nouveaux, Shaqiri devient davantage qu’un joker de luxe.

Q : Tes ambitions quant au classement final des Reds à l’issue de la saison ? A défaut, ton favori pour le titre ?

R : Les Reds présentent leur meilleure équipe depuis des années avec enfin un banc performant. Je les vois évidemment finir la saison sur la première marche du podium, surtout qu’ils ne perdent plus de points contre les équipes moins nanties et qu’ils ont enfin un peu de réussite lorsque cela tourne moins bien. Mais pour être honnête, City est vraiment impressionnant et il sera difficile de les déloger de la tête du classement. Une deuxième place est sans doute plus réaliste.

: Hormis la Premier League, penses-tu que Liverpool a une chance de remporter l’une des deux « Cups » domestiques (FA et EFL) ? Et celle aux grandes oreilles ? Si tu avais le choix, lequel de ces quatre trophées préférerais-tu qu’il remporte ?

R : Tout est possible avec Liverpool. Evidemment, ma préférence va pour un titre en Premier League. Cela fait tellement longtemps qu’on l’attend. A défaut, j’avoue que la dernière finale de la Champions League m’a laissé un goût amer et qu’une victoire contre Ramos dans une nouvelle finale ne serait pas pour me déplaire…

Q : Ta confiance en Jürgen Klopp est-elle restée intacte ? Le vois-tu rester encore quelques saisons à la barre de Reds ?

R : Bien sûr. Il peut devenir un des coachs mythiques de LFC.

: Penses-tu que nos deux Belges, Simon Mignolet et Divock Origi, resteront encore à Anfield ? Si tu étais agent de joueurs, quel(s) club(s) leur conseillerais-tu ?

R : Ce sont deux joueurs que j’aime beaucoup. Mais ils doivent partir car je crains que leur avenir ne soit pas à Anfield. Je verrais bien Divock dans un club du subtop anglais (Leicester, Everton, West Ham). Pour Mignolet, il serait peut être temps de quitter l’Angleterre pour, par exemple, la Bundesliga qui réussit assez bien aux Belges.

: As-tu des anecdotes, fumantes si possible, à nous conter à propos de Liverpool (niveau foot ou de ses à-côtés) ?

R : Lors de ma dernière escapade à Liverpool, on logeait au-dessus d’un pub de supporters des Reds « The King Harry », à deux pas d’Anfield. Après avoir passé la soirée au centre-ville, nous sommes rentrés au moment de la fermeture du pub. Alors que tout était déjà nettoyé et rangé, ils ont réouvert le pub et remis la musique juste pour nous… et on a fait la fête sur le bar avec les serveurs jusque tard dans la nuit… Inoubliable l’accueil de ces Anglais !

:Autres équipes (dont anglaises) pour lesquelles tu éprouves une empathie certaine ?

R : Outre Liverpool, j’ai un faible pour Tottenham et Leicester (surtout après avoir assisté à l’Etihad à leur magnifique victoire 1-3 sur City il y a trois ans). En Belgique, je supporte le Sporting de Charleroi (désolé les Liégeois !). A l’étranger, je suis de près les résultats du RC Lens et son magnifique stade à l’anglaise.

: A contrario, quelles équipes belges et étrangères t’insupportent ?

R : Arsenal et bien entendu United.

: Manchester United nous offre gratuitement Romelu Lukaku. Tu sautes de joie ou tu dis « non merci » ?

R : Je prends. On ne sait jamais que Firmino, Salah, Sturridge et Origi soient blessés en même temps. J

: En revanche, quel Diable Rouge souhaiterais-tu voir débarquer en janvier à Anfield ?

R : Dans mes rêves les plus fous, De Bruyne derrière notre trio magique, cela aurait de la gueule. Avec Nainggolan à ses côtés pour arracher les ballons et s’infiltrer dans le rectangle…

Propos recueillis par Claude Henrot

« J'étais venu pour voir un stade et je repars avec le souvenir de scousers très attachants et d'une ville unique et originale. Certes, son ciel a du caractère, ses docks abandonnés donnent froid dans le dos et ses Beatles réveillent la nostalgie d'une époque révolue. Mais désormais, sans oublier son passé, Liverpool fixe son regard vers le futur et sait apporter à l'homme de passage toutes les surprises et les émotions qu'il attend de chacun de ces voyages. »

Serge Gloumeaud.
Site officiel Liverpool : www.liverpoolfc.tv