Commentaires 1re journée 2018-19

PREMIER LEAGUE 2018-19

   ROUND ONE  
 

Allez, allez, allez,the Reds are back to the top
500e victoire en Premier League pour LFC (1992-2018)
On ne voit pas quel club pourrait perturber un duel City - L’pool pour l’attribution du titre

GRANDES LIGNES

# Rien de neuf à Old Trafford. Un but sur péno après 1’15 puis les épiciers du Mou font dans la gestion du résultat. Les Foxes méritaient mieux. Pâle match d’ouverture de la PL.

# Les Magpies touchent deux fois du bois après la pause et sont très mal payés de leurs efforts face aux Spurs. Premier but de Vertonghen depuis 2013. Le ballon était entré de 9 mm. Merci la GLT !

# Un sur neuf pour les trois promus. Pour l’heure, contrairement à Fulham qui méritait la victoire et aux Wolves qui ont tenu Everton en échec,  les Bluebirds gallois semblent promis à un rapide retour en championship.

# Sur sa lancée royale, Man City déjà impressionnant face à des Gunners en pleine reconstruction. Le match s’est terminé dans l’indifférence générale devant un Emirates déserté par les fans londoniens.

                                                                                                 °oO0§0Oo°

Votre vieux serviteur reprend du service. Plus il vieillit (cette saison qui débute sera sa 70e en tant que spectateur, d’abord, puis scribouillard-statisticien-documentaliste foot), plus il se languit de suivre sous la loupe cet extraordinaire championnat anglais, lequel, dans sa petite cervelle, éclipse absolument tous les autres de la planète foot.
Et de plus, cette fois, il a l’intime conviction que son club de cœur va casser la baraque. Toutefois, s’il échoue encore, cela ne l’empêchera pas de dormir puisque, en tant qu’indécrottable idéaliste, il préfère supporter un team qui termine 4e en ayant osé se livrer à fond pendant 38 journées, que s’attacher à une équipe championne qui a calculé toute la saison. Ceci dit sans rapport avec Man City, l’autre chantre du beau jeu.
Je sais, (utilisons la 1re personne si vous le permettez) nous ne sommes pas tous d’accord à cet égard. Sincèrement, j’admire davantage que je ne plains, certaines connaissances fans de Man Utd. Elles doivent être masos. Ou aveugles. Tant que le Mou managera les Red Devils, ce sera « circulez, rien à voir ». Selon moi, le Jose portugais est la négation du foot. Il est l’(in)digne héritier de Helenio Herrera, le sinistre inventeur du catenaccio et fossoyeur du jeu. 
C’est pourtant cette équipe que le hasard du calendrier nous proposait comme mise en bouche dès vendredi soir. Fidèles à leur méthode négative et à leur chance hors du commun (une étude très sérieuse vient de démontrer que Man U est bien l’équipe qui a le plus de chance en PL, alors que dans le même registre, nos Reds se classent 20es et denier !), les Red Devils ont bénéficié d’un péno après 75 secondes. Pogba-petits-pas, l’a converti et le match était déjà pratiquement plié. Après 10 min de jeu offensif, Man U pouvait se mettre en mode gestion, se replier et attendre les Foxes qui n’ont pas remporté un match de journée d’ouverture en D1/PL depuis… 1933 !
Mou pouvait même faire monter, à la 67e, le plus grand attaquant de tous les temps, celui qui empilent les buts face à des grandes équipes comme le Panama, la Tunisie ou encore le FC Hout-si-Ploût mais qui n’en touche pas une devant la France ou l’Angleterre. Le héros de la campagne de Russie a hérité d’un seul ballon alors qu’il était complètement oublié et isolé à 10 m de Schmeichel. Il a frappé de toutes ses forces… sur le gardien danois, lequel a détourné le cuir au-dessus de son domaine. Marouane Fellaini est monté à la 84e mais, lui, s’est battu pendant 10 min. Comme d’hab.


Ven 10/08 à 21h00                              
                                            MANCHESTER UNITED 2 – LEICESTER CITY 1
Les stats du match

74.439 spectateursRef : Mr. Marriner
Buts (assists) : 3e Pogba (pen) 1-0, 83e Shaw (Mata) 2-0, 92e Vardy (Ricardo Pereira) 2-1
Jaunes: 3 (2-1) Fred, Andreas Pereira (MU) / Amartey (LC)
Man of the match : Paul POGBA (MU)
Possession: 46 % / 54 %
Tirs au but : 8 - 13
Dont cadrés : 6 - 4
Corners forcés : 2 - 5
Fautes commises : 11 - 8
Belges: A. Pereira (MU) titulaire 90’ ; Lukaku (MU) sub monté 67e ; Fellaini (MU) sub monté 84e
Ex-étrangers JPL: Ndidi (LC) titulaire 90’

                                                                                              °oO0§0Oo°

Sam 11/08 à 13h30
                                 NEWCASTLE UNITED 1 – TOTTENHAM HOTSPUR 2

Retour au vrai foot dès samedi lunch-time avec des Magpies malchanceux à souhait. Un poteau et une barre les ont empêchés de l’emporter face à des Spurs encore en rodage après avoir été les plus grands fournisseurs des équipes demi-finalistes de  la défunte Coupe du Monde. Man of the match, Jan Vertonghen a marqué grâce à l’intervention de la Goal Line Technology, Dubravka ayant repoussé, à mi-hauteur, un ballon qui avait franchi la ligne de 9 mm ! Doublement décisif, le Belge a également détourné sur la transversale une frappe synonyme d’égalisation, ô combien méritée, des Magpies.

Les stats du match

51.749 spectateursRef : Mr. Atkinson
Buts (assists) : 8e Vertonghen (D. Sanchez) 0-1, décision de la Goal Line Technology, le ballon ayant franchi la ligne fatidique de… 9 mm ! 11e Joselu (Ritchie) 1-1, 18e Alli (Aurier) 1-2
Jaunes: 4 (2-2) Diamé, Joselu (NU) / Dier, Kane (TH)
Man of the match : Jan VERTONGHEN (TH)
Possession: 40 % / 60 %
Tirs au but : 15 - 15
Dont cadrés : 2 - 5
Corners forcés : 3 - 5
Fautes commises : 11 - 12
Belges: Vertonghen (TH) titulaire 90’ ; Dembele (TH) sub monté 68e ; Alderweireld (TH) sub 90’
Ex-étrangers JPL: -

                                                                                             °oO0§0Oo°

Sam 11/08 à 16h00                             
                                                           BOURNEMOUTH 2 – CARDIFF CITY 0
Les stats du match

10.353spectateursRef : Mr. Friend
Buts (assists) : 24e Fraser (Wilson) 1-0, 91e Wilson (Francis) 2-0
Penalty manqué : 34e Wilson (arrêt Etheridge)
Jaunes: 2 (1-1) Daniels (B) / Peltier (CC)
Man of the match : Ryan FRASER (B)
Possession: 63 % / 37 %
Tirs au but : 12 - 10
Dont cadrés : 4 - 1
Corners forcés : 7 - 4
Fautes commises : 11 - 9
Belges: -
Ex-étrangers JPL: Begovic (B) titulaire 90’

                                                                                             °oO0§0Oo°

                                                                  FULHAM 0 – CRYSTAL PALACE 2

Wayne Hennessey n’a pas volé son titre de Man of the Match. Sans ses interventions déterminantes, les Cottagers, l’auraient emporté sans conteste. D’après ce qu’il a montré samedi, bien que privé de plusieurs gros renforts à peine débarqués sur les rives de la Tamise, Fulham devrait compter parmi les révélations de la saison. Très bonne prestation de Christian Benteke, éternel malchanceux (et pas seulement maladroit) en zone de conclusion.

Les stats du match

24.821 spectateursRef : Mr. Dean
Buts (assists) : 41e Schlupp (van Aanholt) 0-1, 79e Zaha (Wan-Biassaka) 1-1
Jaunes: 3 (1-2) McDonald (F) / Schlupp, Zaha (CP)

Exclusion : -

Man of the match : Wayne HENNESSEY (CP)
Possession: 66 % / 34 %
Tirs au but : 15 - 10
Dont cadrés : 6 - 9
Corners forcés : 5 - 5
Fautes commises : 9 - 11
Belges: Odoi (F) suspendu (6/6) ; Ibrahima Cissé (F) sub 90’ / Benteke (CP) titulaire, remplacé 83e.
Ex-étrangers JPL: Mitrovic (F) titulaire 90’ ; Kebano (F) sub 90’ / Milivojevic (CP) titulaire 90’ ; Kouyaté (CP) sub monté 88e.
 

                                                                                         °oO0§0Oo°

                                                            HUDDERSFIELD TOWN 0 – CHELSEA 3

S’il a échappé de toute justesse à la relégation en mai dernier, Huddersfieldva devoir batailler ferme s’il veut se maintenir à l’issue de cette saison. Promenade de santé de Chelsea à la tête duquel Sarri semble proposer un jeu bien moins attentiste que son compatriote de prédécesseur au Bridge, le triste Conte.
Monté à la 76e, Eden n’a eu besoin que de 4 min pour signer un superbe assist et réussir davantage de dribbles et de passes que n’importe quel acteur de ce match à sens unique. La classe !


Les stats du match

24.121 spectateursRef : Mr. Kavanagh
Buts (assists) : 34e Kanté (Willian) 0-1, 45e Jorginho (pen) 0-2, 80e Pedro (Hasard)
Jaunes: 3 (2-1) Schindler, Kongolo (HT) / David Luiz (C)
Man of the match : N’Golo KANTE (C)
Possession: 37 % / 63 %
Tirs au but : 6 - 13
Dont cadrés : 1 - 4
Corners forcés : 2 - 5
Fautes commises : 9 - 8
Belges: Depoitre (HT) sub monté 46e / Hasard (C) sub monté 76e
Ex-étrangers JPL: -

                                                                                                 °oO0§0Oo°

                                                            WATFORD 2 – BRIGHTON & HOVE ALBION 0

La saison passée, les Seagulls n’avaient engrangé que 11 pts en 19 déplacements. Rien ne semble avoir changé. Les Hornets, emmené par l’Argentin Roberto Pereyra, en attendant la rentrée de Gerard Deulofeu, n’ont éprouvé que peu de peine à dominer les Côtiers. Excellente prestation de Kabasele, malgré un heading loupé en position favorable de but.

Les stats du match

20.051 spectateursRef : Mr. Moss
Buts (assists) : 35e Pereyra (Holebas) 1-0, 54e Pereyra (Holebas) 2-0
Jaunes: 4 (2-2) Holebas, Capoue (W) / Bernardo, Stephens (BHA)
Man of the match : Roberto PEREYRA (W)
Possession: 53 % / 47 %
Tirs au but : 19 - 6
Dont cadrés : 5 - 0
Corners forcés : 8 - 2
Fautes commises : 10 - 16
Belges: Kabasele (W) titulaire 90’ 
Ex-étrangers JPL: Catcarth (W) titulaire 90’ / Knockaert & Ryan (BHA) titulaires, chacun 90’ ; Izquierdo (BHA) non repris

                                                                                             °oO0§0Oo°

Sam 11/08 à 18h30
                                                     WOLVERHAMPTON WANDERERS 2 – EVERTON 2

Le derby… portugais n’a pas livré de vainqueur. Les Toffees de Marco Silva, réduits à 10 dès la 40e suite à un tackle tardif de Jagielka, ont mené à deux reprises par Richarlison, l’ex-Hornet - du même Silva - à 35 millions.
Dans le camp des champions de D2, ce ne sont pas moins de six Lusitaniens, coachés par leur compatriote Nuno Espirito Santo (le Saint-Esprit de Molineux), qui impriment un jeu léché contrastant avec le foot british. Sera-ce suffisant ? Finalement, les promus ont rétabli deux fois l’égalité de par la classe d’un certain Ruben Neves, auteur d’un coup franc magistral dans la lucarne de Pickford et d’un centre chirurgical pour la tête de Jimenez, le Mexicain de service.

.

Les stats du match

31.231 spectateursRef : Mr. Pawson
Buts (assists) : 17e Richarlison (Keane) 0-1, 44e Neves (cf direct) 1-1, 67e Richarlison (Tosun) 1-2, 80e Jimenez (Neves) 2-2
Jaune: 1 (0-1) Richarlison (E)
Exclusion : 40e Jagielka (E), directe
Man of the match : Ruben NEVES (WW)
Possession: 57 % / 43 %
Tirs au but : 11 - 6
Dont cadrés : 4 - 5
Corners forcés : 3 - 6
Fautes commises : 8 - 7
Belge: Dendoncker (WW) non repris
Ex-étrangers JPL: -

                                                                                                      °oO0§0Oo°

Dim 12/08 à 14h30
                                                                  LIVERPOOL 4 – WEST HAM UNITED 0
COMPOS
Les Hammers du gentleman chilien, Pellegrini, voient débuter 5 de leurs nombreuses recrues du mercato : Fabianski, Fredericks, Wilshere, Balbuena et Anderson. Côté Reds, première officielle pour Alisson et Keita, lesquels pourraient contribuer à atteindre le nombre rondelet de 500 victoires du club en Premier League.
LFC: Alisson 6.5 ; Alexander-Arnold 7, Gomez 7, van Dijk 7.5, Robertson 7 ; Keita 7, Wijnaldum 7.5, Milner7.5 ; Salah 7 (87e Sturridge), Firmino 7.5 (69e Henderson), Mané 8 (81e Shaqiri).
Banc: Karius, Clyne, Tavares, Henderson, Sturridge, Lallana, Shaqiri. Non repris : Solanke, Phillips, Mignolet et Origi. Blessés : Lovren, Matip, Klavan, sans oublier l’infortuné Oxlade-Chamberlain que l’on ne reverra pas avant longtemps.

WHU: Fabianski ; Balbuena, Ogbonna, Rice (Snodgrass) ; Fredericks, Noble, Wilshere, Masuaku ; Antonio, Anderson (62e Chicharito) ; Arnautovic (67e Yarmolenko).

Que du Bonheur ! Quelle entame de championnat des Reds. Avec un Keita meilleure recrue depuis l’acquisition de notre Pharaon. Dépositaire du jeu. Il est partout. Récupérer, relancer, orienter, relayer, dribbler voire même conclure, le Guinéen est un second N’Golo Kanté qui forme déjà avec Sadio Mané un duo magique capable de désarçonner n’importe quelle défense en béton armé. Keita pèse 452 ballons récupérés et 17 buts en deux saisons (71 matches) avec le RB Leipzig. Personne n’a fait mieux en Bundesliga.
Pourtant Liverpool a débuté en mode mineur un gros quart d’heure durant puis la machine implacable s’est mise en branle. Elle se s’arrêtera plus, causant au passage d’importants dégâts chez les Hammers pourtant l’équipe la plus renforcée en vue de l’exercice qui vient de débuter.
Seules deux petites  remarques n’encensent pas nos Reds : 1) ils ont pris West Ham (dont on reparlera) au meilleur moment qui soit, quand ses nombreuses recrues, ayant à peine fait connaisssance, n’ont pas encore eu le temps de travailler leurs automatismes. 2) Leur 3e but n’aurait jamais dû être accordé puisque Mané se trouvait largement en position hors-jeu sur la passe aussi géniale que décisive de Firmino. Faut en profiter avant que la V.A.R. ne vienne corriger les errements d’un assistant-ref. Etonnante erreur d’appréciation qu’un aveugle aurait vue avec sa canne.
Sinon, c’est une cascade de louanges qui s’abat sur notre équipe favorite mieux équilibrée que jamais. Et avec un vrai banc, tellement étoffé qu’il n’y a pas place pour certains.
Nous imaginons que chacun d’entre vous a vu les quatre buts mais peut=être pas les énormes occasions franches qui auraient pu (dû ?) alourdir l’addition dès avant la pause.
7e : combinaison fluide Keita – Salah – Firmino mais Bobby n’a pas le temps d’armer sa frappe, arrivant de derrière, Antonio vient lui souffler le ballon in extremis.
18e : le centre lumineux d’un inlassable Milner est loupé d’un fifrelin par les trois attaquants locaux. Successivement.
24e : splendide détente de Fabianski qui détourne un non moins splendide coup franc de Trent A-A.
37e : action Keita – Mané – Firmino – Salah. La reprise du Pharaon trouve le torse de Fabianski, sorti à bon escient.
En seconde mi-temps, aidés par des Hammers qui n’y croient plus, les Reds vont dérouler. Ils se hasardent même à la passe à dix, pour ne pas dire à 20, voire 30. Le cuir leur colle à la chaussure. Quelle aisance technique. Et quels joueurs car hormis Keita et le trio d’attaquants, il ne faut pas oublier l’inoxydable Milner. Malgré ses 32 ans, ses 486 sorties en PL et ses 150 sutures (j’exagère à peine), il a réalisé une prestation exceptionnelle. Comme le bon vin, James s’améliore avec l’âge. Avec ses 4 assists cette saison (dont deux en friendlies), il est le meilleur passeur du club. Son courage et son abnégation sont phénoménaux.
Pour conclure, après avoir osé critiquer ouvertement Alisson pour sa prestation limite face à Napoli, je ne peux émettre le moindre nouvel avis à son égard après le match de samedi. Le Brésilien a eu deux interventions fastoches à effectuer en 90 min. Un ballon pleine poitrine et une sortie en repoussant le ballon du poing dans l'axe au lieu de capter le cuir.. Parfois je me demande s’il faut nécessairement chercher ailleurs, en déboursant des sommes débiles, ce que l’on possède chez soi. N’est-ce pas MM. Fabianski, Hennessey et autre McCarthy….  Tiens, Simon est toujours à Anfield !


Les stats du match

53.235spectateursRef : Mr. Taylor
Buts (assists) : 19e Salah (Robertson) 1-0, 47e(1re M-T) Mané (Milner) 2-0, 53e Mané (Firmino) 3-0, 88e Sturridge (Milner) 4-0
Jaunes: 3 (1-2) Alexander-Arnold (L) / Balbuena, Antonio (WHU)
Man of the match : Sadio MANE (L)
Possession: 65 % / 35 %
Tirs au but : 18 - 5
Dont cadrés : 8 - 2
Corners forcés : 5 - 4
Fautes commises : 14 - 9
Belges: Mignolet & Origi (L) non repris
Ex-étrangers JPL: -

                                                                                            °oO0§0Oo°
                                                                                    
                                                                  SOUTHAMPTON 0 – BURNLEY 0

Alex McCarthy, le gardien très bien inspiré des Saints, a aidé les siens à arracher le point du partage blanc. Notons que les Clarets avaient marqué un but parfaitement valable hélas annulé pour hors-jeu imaginaire. Faudra encore patienter un an avant que la V.A.R. rende justice.

Les stats du match

30.784spectateursRef : Mr. Scott
Buts (assists) : néant
Jaune: 1 (0-1) Cork (B)
Man of the match : Alex McCARTHY (S)
Possession: 48 % / 52 %
Tirs au but : 18 – 16 !!
Dont cadrés : 3 - 6
Corners forcés : 8 - 5
Fautes commises : 10 - 9
Belge: Defour (B) non repris. Revalidation.
Ex-étrangers JPL: -

                                                                                      °oO0§0Oo°

Dim 12/08 à 17h00                              
                                                                  ARSENAL 0 – MANCHESTER CITY 2

Premier choc de la saison et tête d’affiche de la journée d’ouverture, l’explication à l’Emirates a tenu ses promesses… pour ce qui concerne les Cityzens de champions. La bande du Pep a surfé sur la vague de la saison dernière en imprimant un rythme démentiel auquel les Gunners, à la ramasse, n’ont pu répondre en 1re période. Après le repos, les échanges furent nettement plus équilibrés mais, jamais, la victoire des champions ne fut remise en doute. A contrario, Bernardo Silva porta l’estocade quatre minutes après la montée du King (KDB) et une minute, à peine, après qu’Agüero ait frappé sur le gardien alors que le Diable belge se trouvait absolument démarqué et n’aurait eu qu’à pousser le cuir dans le goal de ce bon vieux Cech..

Les stats du match

59.934 spectateursRef : Mr. Oliver
Buts (assists) : 14e Sterling (Mendy) 0-1, 64e Bernardo Silva (Mendy) 0-2
Jaunes: 4 (2-2)  Papastathopoulos, Xhaka (A) / Sterling, De Bruyne (MC)
Man of the match : Raheem STERLING (MC)
Possession: 42 % / 58 %
Tirs au but : 9 - 17
Dont cadrés : 3 - 8
Corners forcés : 2 - 9
Fautes commises : 11 - 14
Belges: De Bruyne (MC) sub monté 60e ; Kompany (MC) sub 90’.
Ex-étranger : - 

                                                                                                            °oO0§0Oo°

Classement général : voir en page prévue à cet effet sur le site

                                                                                                             °oO0§0Oo°

                                                            BILAN BELGE
                                  
      (18 joueurs concernés, Andreas Pereira et Ibrahima Cissé inclus)

But (1) : Vertonghen (Spurs)
Assist (1) : Hasard (Chelsea)
Titulaires 90’ (3) : Kabasele (Watford), Vertonghen (Spurs), Pereira (Man U)
Titulaires remplacés (1) : Benteke (Palace)
Subs montés au jeu (6) :Lukaku & Fellaini (Man U), Hasard (Chelsea), Depoitre (Huddersfield), Dembele (Spurs), De Bruyne (Man City)
Sub 90’ sur le banc (3) : Alderweireld (Spurs), Cissé (Fulham), Kompany (Man City)
Blessés ou non repris (4) : Dendoncker (Wolves), Mignolet & Origi (L’pool), Defour (Burnley)
Suspendu (1) : Odoi (Fulham)
Man of the Match (1) :Jan Vertonghen (Spurs)
Carton jaune  (1):  De Bruyne (Man City)
Cartons rouges : -

                                                                                           °oO0§0Oo°

                           
Le(s) plus gros tricheur(s) de la journée (Trophée Jean Neymar)

Richarlison (Everton)

                                                                                           °oO0§0Oo°

                                                                         STATS DIVERSES ET VARIEES
SPECTATEURS
Total journée : 380.718
Record saison 
: idem
Plus fortes affluences : 1. Old Trafford 74.439 ; 2. Emirates 59.934 ; 3. Anfield 53.235
Plus faible affluence : Vitality (B’mouth) 10.353
Affluence moyenne journée : 38.072
Affluence cumulée : -
Moyenne générale PL : -

BUTS
Total  journée : 25
Moyenne journée : 2,50/match
Total cumulé : -
Moyenne générale : -

REPARTITION RESULTATS
Victoires home team : 4
Total général : 4 (40 %)
Victoires away team : 4
Total général : 4 (40 %)
Partages… : 2  (dont 1 blanc)
Total Général : 2 (20 %)
… dont blancs : 1 (10 %)




 


        

                                                                                                                                                                       

« J'étais venu pour voir un stade et je repars avec le souvenir de scousers très attachants et d'une ville unique et originale. Certes, son ciel a du caractère, ses docks abandonnés donnent froid dans le dos et ses Beatles réveillent la nostalgie d'une époque révolue. Mais désormais, sans oublier son passé, Liverpool fixe son regard vers le futur et sait apporter à l'homme de passage toutes les surprises et les émotions qu'il attend de chacun de ces voyages. »

Serge Gloumeaud.
Site officiel Liverpool : www.liverpoolfc.tv